Digital Society Forum Digital Society Forum
La mondialisation par le bas [L'émergence des communautés transnationales]
par Alejandro Portes

La mondialisation par le bas Cet article élabore le concept de « communauté transnationale » comme forme originale et potentiellement puissante d'adaptation par le bas à la mondialisation du capital qui est typiquement ignorée par la recherche conventionnelle et mécomprise par les États. L'émergence de communautés nourries par les migrations qui se tiennent à cheval sur les frontières politiques et déploient leurs relations et leurs activités sociales simultanément dans le pays de départ et le pays d'accueil trouve sa racine dans la logique même de l'expansion capitaliste. L'entreprenariat transnational, qui tire profit des différentiels d'information et de prix entre pays, nourrit la croissance cumulative de réseaux et de firmes dans lesquels s'ancrent les communautés transfrontalières de longue distance dont les membres vivent une « double vie » étirée à travers deux sociétés nationales. Ce mode distinctif d'adaptation immigrante est favorisé, d'une part, par l'assèchement des emplois industriels bien payés dans les pays avancés et, d'autre part, par la diminution spectaculaire des coûts de communication et de transport à longue distance. À terme, la transnationalisation du travail dont les communautés transnationales sont la manifestation est capable de freiner la croissance de l'inégalité internationale de richesse et de pouvoir. Toutefois, dans le court terme, elle peut avoir l'effet inverse et creuser les disparités régionales et de classes dans les pays d'émigration.


S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF