Digital Society Forum Digital Society Forum
Revue du net 22/06/2017

Intelligence Artificielle versus Intelligence Humaine : combat ou collaboration ?

L’intelligence humaine est challengée par les technologies. Plusieurs scénarios peuvent se superposer : un combat de puissance homme / machine, une alliance hyper-humaniste, un code éthique des codeurs des TIC ou une valorisation de l’intelligence collective !
Alors que l’intelligence artificielle s’immisce dans tous les secteurs, qu’en est-il des autres formes d’intelligence et de leur devenir ?

L’intelligence artificielle en question à Futur en Seine


L’intelligence artificielle existe depuis 70 ans. Le développement des BigData la met aujourd’hui au coeur de beaucoup d’innovations. Et ce n’est que le début : le marché mondial de l’IA devrait être multiplié par 10 d’ici 2020 et atteindre 7 milliards d’euros !
Le Deep Learning permet de reconnaître des images, comprendre des langages, diriger des voitures sur une route .. les perspectives sont immenses.
Jusqu’où ? Faut-il en avoir peur ?
Bill Gates, Stephen Hawking ou Elon Musk estiment que nous approchons du point de Singularité, ce moment où la machine dépassera l’intelligence humaine.
A l’inverse, Yann Le Cun, un des pionniers du deep learning, aujourd’hui à la tête du nouveau laboratoire d’IA de Facebook installé à Paris, prône la thèse selon laquelle “l’intelligence artificielle n’est pas un équivalent du cerveau humain car les caractéristiques biologiques entre humain et robot diffèrent fondamentalement.
Jean-Gabriel Ganascia étudie l’IA depuis ses débuts. Selon lui, “il n’y a pas lieu d’être inquiet, mais il faut regarder l’avenir dans les yeux : il y a des transformations majeures qui vont affecter nos sociétés.



« Nous allons voir émerger l’ère de l’intelligence »


Le patron de Google est formel : les nouvelles sont bonnes ! L’éducation, la santé, le logement, l’énergie, l’alimentation … aucun secteur n’échappe aux mutations induites par le numérique. Même les mécaniques citoyennes parviendront à proposer un système démocratique dont les fruits bénéficieront à tous. Une vision résolument optimiste qui veut réconcilier l’homme avec la technologie :
Le futur, c'est vous avec un ordinateur, pas vous remplacé par un ordinateur. Le nombre d'actifs se réduit dans nos sociétés : le seul moyen de lutter contre cette évolution est d'augmenter la productivité, et cela ne peut se faire qu'en associant l'homme à l'ordinateur. Il y aura davantage d'emplois, mieux rémunérés. Et ce qui sera à l'oeuvre dans le monde du travail le sera aussi dans la démocratie. Le système démocratique va produire ses propres outils pour devenir plus efficace. Le naturel et l'artificiel vont fusionner pour créer une société plus forte, meilleure.Eric Schmidt - #VivaTech Juin 2017



L’intelligence collective augmentée : vers l’hyperhumanisme plutôt que le transhumanisme


Pour Joël de Rosnay , “grâce aux smartphones, à l'intelligence artificielle, à la robotique, auxquels s'ajoute le pouvoir de l'interconnexion des uns avec les autres, nous devenons plus que nous-mêmes. Nous pouvons démultiplier nos capacités. Nous sommes à la veille d'une mutation de l'espèce humaine qui va advenir dans le siècle qui vient.
Comment construire une société moderne, inclusive et bienveillante en s’appuyant sur les technologies présentes dans notre quotidien ? Quel modèle mettre en place pour que l’homme s’épanouisse davantage dans ses activités et confie à la machine ce qui lui revient ?
Toutes ces questions ont trouvé des éléments de réponse lors du dernier Forum Changer d’Ere dont vous pouvez consulter l’ensemble des ressources en ligne.



Après l’intelligence artificielle, l’intelligence « étendue » ?


Les algorithmes qui régissent les intelligences artificielles sont fabriqués par des hommes. Selon Joi Ito , le directeur du Media Lab du MIT, nous devrions donc davantage parler d’intelligence étendue plutôt que d’intelligence artificielle. Oui, les biais des humains se retrouvent dans les programmes des machines. Les logiciels prédictifs de la police américaine en ont offert des exemples criants. Selon lui, “Il est absolument essentiel de développer un cadre éthique pour nous permettre d’évoluer à l’ère des machines intelligentes”. Pour cela, il propose 10 principes pour survivre à l’accélération du futur.



Découvrez toute la veille du DSF dans notre Scoop it !





Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF