Digital Society Forum Digital Society Forum
Rencontres 20/01/2017

5/5 de l'atelier GEM Digital Day : Démocratie et numérique

Découvrez le 5/5, la production collaborative issue de l'atelier de Grenoble du 6 décembre 2016 à l'occasion du GEM Digital Day sur la démocratie à l'heure du numérique : 5 changements, 5 listes de propositions à l’attention du citoyen connecté.

5 / 5 Démocratie et numérique


Cet atelier a donné lieu à de riches échanges synthétisés dans ce 5/5 (téléchargez le 5/5 au format PDF).

Avec l’éclairage de : Jean Pierre Corniou, Enseignant et contributeur à la politique de l’État en matière de technologies numériques- SIA Partners. Président du conseil stratégique et scientifique de la chaire GEM Talents de la transformation digitale et Caroline Cuny, Enseignant-Chercheur Professeur Associé au département Marketing Docteur en Psychologie cognitive. Animatrice scientifique de la Chaire GEM Talent de la transformation digitale.

5 changements, 5 listes de propositions à l’attention du citoyen connecté, une production collaborative du Digital Society Forum, atelier du Digital Day de GEM du 6 décembre 2016 au WTC de Grenoble.

Changement nº1 : Le numérique facilite l’expression et le retour sur l’information des citoyens notamment via les réseaux sociaux


Propositions
[aux organismes publiques]
Problématique de traitement et de structure d’un grand volume de données : il faut demander aux organismes publics d’organiser ce retour d’information numérique en assurant à tous sécurité, transparence et accès.

Changement nº2 : Le numérique amplifie l’avis impulsif : le citoyen prend des décisions dans la réaction plutôt que dans la réflexion



Changement nº3 : Le numérique amplifie des relations virtuelles et superficielles au détriment des relations humaines et des débats



Changement nº4 : Le numérique crée des nouveaux problèmes de droit : droit à l’oubli, à la sécurité, à l’accessibilité, à l’éducation


Propositions
[aux élus]
Création d’un nouveau pouvoir au suffrage universel et changement de la constitution pour garantir la neutralité du numérique, l’accessibilité au numérique, la sécurité, l’éducation, représenté par des gens compétents : hackers chapeaux blancs

[aux élus des mairies ]
Proposer que les élus des mairies soient les relais du numérique auprès de ceux qui n’ont pas accès au numérique (besoin d’inclusion)

[aux Starts ups]
Mettre en place une plateforme pour aider les publics éloignés à se former au numérique et transmettre une éthique du numérique (montée en compétences numériques et civiques)

Changement nº5 : Si le numérique facilite l’expression il pose des questions dans le passage de l’expression à l’action


Propositions
[aux pouvoirs locaux]
Renforcer les pouvoirs locaux pour qu’ils se basent sur les usages actuels pour une transformation de l’expression numérique à l’action : amener les outils dans les lieux où se trouvent les usagers, ajouter une API et un backoffice à l’institution


Et …
- Problème du droit à l’oubli : une fois sur les réseaux, ça y reste !
- L’importance de la e-réputation : la forme plus importante que le fond ?
- Le numérique crée une nouvelle fracture par rapport à la démocratie puisque certains n’ont toujours pas accès au numérique
- Plus de relations virtuelles / superficielles que de relations humaines/ débats

> téléchargez le 5/5 au format PDF


Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF