Digital Society Forum Digital Society Forum
Focus 17/01/2017

« Le challenge des années qui viennent sera de reconstruire de l’intérêt général », Axel Dauchez, fondateur Make.org

Citoyens, entreprises, associations doivent s’engager pour reconstruire l’intérêt général. La politique, seule, ne peut pas y parvenir.

« Le principal problème c’est l’engagement et le numérique permet une autre forme d’engagement. A force de constater que notre action sur la sur la société s’est restreinte du fait d’une impuissance politique qui mine notre démocratie, les gens se détachent d’elle. Ils se concentrent sur leurs intérêts corporatistes, individualistes, communautaristes… et non sur l’intérêt général.

"Pour réactiver l’idée d’intérêt général, il faut que chacun s’engage."



Je pense que l’enjeu, le pari, le challenge, les années qui viennent est de réussir à reconstruire de l’intérêt général. Pour cela, il faut reconstruire le pouvoir des différents acteurs : des citoyens, des entreprises et des associations. Laisser la politique, seule, « gérer »l’interêt général ne fonctionne plus parce qu’elle est devenue impuissante. Pour réactiver l’idée d’intérêt général, il faut que chacun s’engage. Il faut que les entreprises prennent en charge de grandes causes. Il faut que les citoyens s’engagent massivement avec des associations, des entreprises, des institutions, des politiques… Il faut créer des mouvements bottom-up parce que c’est cette force de transformation qui reconstituera peu à peu l’intérêt général. »



Intervention à l’issue de la table ronde « L’impact du numérique sur la démocratie : mirage ou révolution citoyenne ? » le 15 décembre 2016 au Collège des Bernardins, Paris.


« Le challenge sera de reconstruire de l... par digitalsocietyforum


Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF