Digital Society Forum Digital Society Forum
Brèves 10/12/2015

Gestion post-mortem de nos données personnelles et professionnelles

Photo libre de droit - Pixabay
Axelle Lemaire s'est saisie de la question du devenir de nos données numériques personnelles après notre mort. Si son projet de loi numérique est adopté, il permettra de légaliser la demande adressée aux plateformes web même si Twitter, Facebook ou Google ont déjà pris des dispositions en la matière.

Le sujet s'étend également du côté des données professionnelles. Le transfert de données confidentielles à la mort d'un collaborateur est sensible. Pour y faire face, la startup française Transmitio propose ses services : "De plus en plus d'informations clé des dirigeants sont numérisées et il faut donc prévoir un moyen pour les sauvegarder et les transmettre à quelqu'un pour continuer l'activité", note Benjamin Rosoor, CEO.
Dans un autre genre, de jeunes britanniques répertorient les pierres tombales des cimetières dans un "club cimetière" . A quand le cimetière virtuel où d'un clic on accèdera à la biographie du défunt sur ... LinkedIn ?

Source


Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF