Digital Society Forum Digital Society Forum
Rencontres 30/06/2015

Retour sur l’Atelier de Pleumeur-Bodou du 11 juin 2015 sur la Consommation Collaborative

avec Pierre Bouton, Direction de la communication – Orange Ouest

> Pour télécharger la version complète du « 5 / 5 », cliquez ici.

Pleumeur-Bodou est situé dans les Côtes d’Armor, en Bretagne, à quelques kilomètres de Lannion, ville connectée s’il en est ! En effet, Lannion héberge l’un des plus grand centre de recherche d’Orange en France. C’est de là que sont sortis la fibre, les réseaux ATM (Asynchronous Transfer Mode), la voix sur IP, la reconnaissance vocale, le codage et la compression de la voix (le jpeg), … et c’est la première ville de France à avoir testé la fibre en équipant quelques quartiers pour faire naître le très haut débit.

Toutes les raisons d’attendre donc, à la Cité des Télécoms , une population aguerrie aux nouvelles technologies, étant donné le nombre de chercheurs et ingénieurs travaillant sur le site.

Or, c’est la population ordinaire, locale et rurale qui a été majoritairement représentée ce soir là. Des habitants de petites communes avoisinantes dont la curiosité a été aiguisée par l’association du numérique à la consommation collaborative.

En effet, la notion d’entraide entre quartiers, d’amap, de vente directe est ancrée depuis des années dans la culture rurale et la population a du mal à voir ce que le numérique – qui représente une culture plus urbaine – peut apporter.

Après l’introduction vidéo de Valérie Peugeot , les groupes de réflexion formés ont été invités à faire des propositions et identifier des pistes pour mieux intégrer la consommation collaborative dans leur quotidien. Mais les discussions ont dévié vers les appréhensions. Les risques d’introduire le numérique dans un système collaboratif déjà bien rodé sont perçus comme majeurs.

« Ça risque de casser mon modèle» déclarait un président d’association perplexe. En devenant payant, le modèle collaboratif est perçu comme dénaturé. Il perdrait ses valeurs premières et menacerait la qualité du tissu social actuel. Des services plus globaux comme AirBnB sont mieux compris, mais pour tout ce qui touche au local, la majorité des membres de l’atelier sont perplexes.

Malgré les interventions d’Alain Wagner pour recentrer les discussions sur l’expression de propositions, la méfiance par rapport à l’écosystème de l’économie collaborative l’a emporté.

Le positionnement culturel des populations rurales implique t’il qu’elles seraient moins prêtes à faire intervenir le numérique dans des processus quotidiens ? Il faut en tout cas travailler à introduire plus de confiance, de sécurité et d’encadrement pour que chacun puisse trouver sa place dans la société numérique.


Le 5 / 5 : La consommation collaborative


Production collaborative du Digital Society Forum atelier de Pleumeur Bodou du 11 juin 2015 à La Cité des Télécoms : 5 changements, 5 propositions à l’attention du citoyen connecté

changement n°1 : la consommation collaborative renforce le lien social


changement n°2 : la consommation collaborative transforme le système économique


changement n°3 : la consommation collaborative est centrée sur l’usage, vs la propriété


changement n°4 : le numérique peut apporter une concurrence déloyale dans le domaine de la consommation collaborative (exemple : face aux structures type AMAP)


changement n°5 la consommation collaborative soulève de nouveaux enjeux de légalité et de fiscalité



liste de propositions n°1


Penser la consommation collaborative à l’heure du numérique comme un moyen accessible à tous de faire de nouvelles rencontres

[aux utilisateurs ]
Le lien numérique peut et doit se transformer en lien physique

[aux plateformes de la consommation collaborative]
Veiller à ne pas créer une communauté virtuelle au détriment des réseaux alternatifs rassemblant de « vrais gens »

[aux structures d’intérêt général]
Rendre les plateformes de la consommation collaborative accessibles aux personnes âgées par le biais de formations et d’accompagnements à l’utilisation d’internet

liste de propositions n°2


Stimuler les échanges locaux à l’aide grâce aux plateformes numériques de la consommation collaborative

[aux acteurs du numérique]
Créer une plateforme regroupant les initiatives locales autour de la consommation collaborative

[aux collectivités locales et mairies]
Jouer le rôle de créateurs de plateformes numériques en regroupant toutes les associations ou sites internet de l’économie collaborative locale

[aux plateformes de la consommation collaborative]
La consommation collaborative nécessite une masse critique de participants pour avoir du sens

liste de propositions n°3


Sécuriser les échanges réalisés via les plateformes numériques de la consommation collaborative

[aux plateformes de la consommation collaborative]
Le numérique dans le domaine de la consommation collaborative doit être plus sécurisé

[aux plateformes de la consommation collaborative]
Accroître la responsabilité des tiers pour apporter plus de confiance et de vigilance

[aux plateformes de la consommation collaborative]
Créer une assistance dans les transactions pour éviter toute tentative de vol ou « d’arnaque »

liste de propositions n°4


Renforcer la réglementation dans le domaine de la consommation collaborative

[aux institutions]
Pour éviter tout déséquilibre, mettre en place des régulations, limiter les échanges collaboratif en quantité ou en revenus

[à l’Etat]
Taxer les flux de données

[aux acteurs du numérique]
Créer des intermédiaires de modération pour éviter de transformer les plateformes de la consommation collaborative en plateformes marchandes


Par les contributeurs présents à l’atelier du 11 juin à la Cité des télécoms avec l’éclairage des grands témoins, Alain Wagner et Michel Drzewiecki (Orange).

> Pour télécharger la version complète du « 5 / 5 », cliquez ici.



Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF