Digital Society Forum Digital Society Forum
Rencontres 13/12/2018

Restitution de l'atelier « Réinventer l'emploi à l'heure du numérique » de Bar-le-Duc

Professionnels issus des sphères publique et privée, étudiants, agriculteurs et autres curieux ont échangé lors de cet atelier organisé au nouvel espace de co-working sud-meusien le 4 décembre 2018.


Avec la participation d'Anca Boboc, Sociologue au laboratoire SENSE d'Orange, Jean-François Thonin, Directeur associé de Data-observer et Julien Vignon, Vice-Président des agriculteurs de la Meuse.


Changement nº1 :
Le numérique induit davantage d’analyses, d’agilité et d’adaptabilité



Propositions
[À la société]
Proposer des outils/process d’analyse des données qui permettent une plus grande flexibilité
Limiter le besoin d’adaptabilité en créant des outils ergonomiques et simples d’utilisation

Changement nº2 :
Le numérique modifie les espaces de travail à toutes les échelles (locales, internationales, bureaux..)



Propositions
[À l’État et aux individus]
Favoriser et pousser l’apprentissage des langues étrangères (particulièrement l’anglais)
Mettre en place de nouvelles réglementations et favoriser le respect d’une éthique (droit à la déconnexion)
> Article évoquant la déconnexion ici et conseils ici

[À tous]
S’interroger sur la construction et l’entretien d’une culture d’entreprise dans des espaces de travail ouverts

Changement nº3 :
Le numérique supprime la frontière entre la vie privée et la vie professionnelle



Propositions
[Aux entreprises, aux législateurs et aux individus]
Laisser la possibilité et rappeler à chacun son droit à la déconnexion. Développer l’éducation dans l’usage
> Par exemple, ne plus envoyer de mails après 22h

[Aux entreprises]
Favoriser le télétravail
Favoriser le travail à la tâche

[Aux employeurs]
Formaliser un cadre de travail plus souple orienté résultats, qui permette à chacun d’organiser son temps de travail (mode agile)

Changement nº4 :
Le numérique peut conduire à l’isolement, à l’individualisation et diminue l’attention (création de frustrations, d’incompréhensions et double vitesse sur l’acquisition des compétences)



Propositions
[Aux politiques et élus]
Promouvoir et développer les espaces de coworking pour créer du lien social, du partage et rompre l’isolement
Être un relais au niveau local et territorial, aller vers « l’humain » en zone rurale. Faire du face à face et échanger sur l’humain au service de l’outil

[Aux entreprises]
Veiller à préserver la dimension humaine pour chaque action numérique
> Prévoir des espaces d’échanges

[Aux collectivités locales]
Préserver les services humains (commerces de proximité, cabinets médicaux, …)

[Aux politiques, au Ministère de l’Education Nationale, aux écoles et aux familles]
Inculquer une véritable « éducation numérique », notamment sur les usages du numérique
Réfléchir ensemble aux canaux d’informations à utiliser pour que ces connaissances soient accessibles au plus grand nombre

Mais aussi …


Le numérique peut soutenir l’agriculture : il aide à gérer ses ressources et à mieux connaître ses terres
Le numérique apporte une meilleurs autonomie pour les personnes (formations en ligne)
Le numérique rend indispensable la formation tout au long de la vie
Le numérique accélère le rythme de travail et impose la réactivité
Le numérique libère du temps pour pouvoir se recentrer sur les relations humaines
Le numérique nous permet une accessibilité et un flux d’informations non stop
Le numérique ne répond par à certaines problématiques des Ressources Humaines


Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF