Digital Society Forum Digital Society Forum
Rencontres   Côte d'Ivoire 25/04/2018

Côte d'Ivoire : retour sur la table-ronde "Santé et numérique : la révolution aura-t-elle lieu ?"

La table-ronde "Santé et numérique : la révolution aura-t-elle lieu ?" s'est déroulée le 23 avril 2018 au Palais de la culture d'Abidjan, à l'occasion du lancement du Digital Society Forum en Côte d'Ivoire. Présentation du sondage BVA qui a lancé les débats et récit de l'événement en une série de tweets.

Après quelques mots d'introduction de l'animatrice de l'événement, Audrey Pulvar, les participants à la table-ronde ainsi que le public sont rentrés dans le vif du sujet, grâce à un sondage de l'Observatoire du numérique (BVA / Digital Society Forum), réalisé en ce mois d'avril 2018 auprès d'un échantillon de citoyens ivoiriens, mais aussi camerounais, maliens, sénégalais et burkinabés.


De fait, avec toutes les précautions à prendre quant à cette "prise de température" du sondage BVA juste avant l'événement, l'usage de l'Internet à des fins de santé concernerait 4/5 de la population africaine interrogée. Et sur ce terrain, les citoyens sembleraient plutôt lucides : si les deux tiers estimeraient que le numérique permet un meilleur accès à l'information et accroît la prévention, près de la moitié seraient conscients des risques de mauvais diagnostics ou d'utilisation malveillante de leurs données personnelles...



Quoi qu'il en soit de ces opinions, à l'ouverture de la table-ronde, du côté de la Côte d'Ivoire, l'heure semblait plutôt à l'optimisme et à la détermination. Avec, d'abord, l'intervention du Professeur Toh, sociologue référent et Chef du département de l'UFR de sociologie à l'université Félix Houphouët Boigny d'Abidjan, et puis celle de Mamadou Bamba, Directeur général d'Orange Côte d'Ivoire : "Il s’agit aujourd’hui de rendre notre système de santé plus préventif, plus efficace et plus économique." Question cruciale, en conséquence, de la capacité du numérique à rendre l'accès au soin plus aisé en Afrique .

Les débats se sont ensuite lancés sur deux thématiques : le rapport du patient ivoirien à sa santé, puis la façon dont le numérique peut ou non répondre aux enjeux de santé en Côte d'Ivoire. Et comme chacun le constatera par le récit via une quarantaine de tweets, ci-dessous, les discussions ont été très riches.


Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Soyez le premier à réagir !

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF