Digital Society Forum Digital Society Forum
Rencontres 19/07/2017

Festival d’Avignon « Tous créateurs ? Tous spectateurs ? »

Grand public, artistes et acteurs culturels se sont retrouvés au cloître Saint-Louis, dans le cadre de la programmation du Festival d’Avignon, pour un atelier collaboratif sur le thème du numérique et de la création.

En partant de l’observation que le numérique a radicalement transformé l’accès à la création artistique, plusieurs questions se posent. Comment les créateurs s’emparent de ce phénomène ou se laissent dépasser ? Comment la perception des publics change ? Le numérique nous détourne-t-il du spectacle vivant, crée-t-il un nouveau rapport à la diffusion ou favorise-t-il une nouvelle forme de participation collective ? Comment pouvons-nous tous, acteurs comme publics, tirer parti de cette révolution ?

Autant de questions traitées pendant cet atelier, divisé en trois séquences : un état des lieux de la recherche sur le thème, une première séquence de réflexion sur les changements induits par le numérique sur la création, et une deuxième sur la formulation de propositions.

« Il y a des univers très structurés dans la création en ligne. Tous créateurs ? Sans doute non. Tous commentateurs ? Certainement »


Jean-Samuel Beuscart est sociologue au laboratoire SENSE d’Orange, il débute l’après-midi par un panorama de la recherche. Il évoque le développement de la création amateur, son accessibilité et sa diffusion facilitées par le numérique. Le chercheur attire l'attention sur les réactions des artistes et des institutions culturelles face à cette audience active.

Première séquence : place à l’intelligence collective ! Les participants qui ne se connaissaient pas quelques minutes plus tôt sont regroupés en groupes de cinq. Ils échangent, débattent, listent les changements induits par le numérique, qu’ils ont vécu et observé dans leur vie personnelle et professionnelle.

Huit grands changements ressortent et sont partagés : le numérique facilite l’acte de création avec de nouveaux outils, il permet au créateur de dépasser les frontières, il questionne la propriété intellectuelle, il chamboule le modèle économique, …

Les grands témoins présents, passés de table en table apportent une résonance personnelle. Pour Pascal Keiser, curateur artistique du Digital Museum Sevran Micro-Folies / La Villette et coordinateur de la French Tech Culture, la question de l’accessibilité est cruciale. Pour Paul Rondin, Directeur général du Festival d’Avignon, le fait majeur de cette transformation numérique est la possibilité pour les artistes de présenter plus vite et plus facilement leurs créations.



Dans la deuxième séquence, les participants changent de tables. Les groupes se défont et de nouveaux se constituent. Il est temps maintenant de choisir un des constats cités et de formuler des propositions pour mieux tirer parti de ce changement.
Les échanges sont riches. Les propositions aussi : de la création d’un droit d’auteur collectif financé par les GAFA à la formation des plus jeunes au numérique et à la notion d’œuvre, en passant par une blockchain de la culture qui ouvrirait l’accès de la culture à tous.

A l’issue de l’atelier, les participants prolongent la discussion avec Paul Rondin, Pascal Keiser et Jean-Samuel Beuscart sur le rapport au temps et la nouvelle demande des publics de revivre les représentations de spectacles vivants.



Retrouvez dans quelques semaines dans le recueil «5/5 » tous ces changements et propositions co-construits par les participants.

Revivez en images et en tweets les temps forts de l’atelier :



Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Roy Agate
Roy Agate 02/08/2017 15:05:52

Remarque pertinente de Yann. En 2017, l'éducation de l'informatique est encore une grosse épine du pied de l'éducation nationale. Qui enseigne ? Comment ? Et surtout avec quels moyens ?

Yann Poeta
Yann Poeta 21/07/2017 16:59:15

Question intéressante : l'éducation pour un numérique au service de la créativité. Mais quelle pédagogie pour cela ? Qui a des compétences et par quels domaines aborder une telle action ? Les école d'art & design ? Les universités ? Les artistes eux-mêmes ?


S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF