Digital Society Forum Digital Society Forum

Isabelle Collet

Localisation

Genève, Suisse

Statut

auteur de référence


Présentation

Chargée d’enseignement à l’Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE), membre du Groupe relations interculturelles et formation des enseignants – genre et éducation (GRIFE-GE) de la Section des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. Informaticienne scientifique de formation initiale, elle est docteure en sciences de l’éducation et chercheuse associée à l’équipe « Genre, savoirs et éducation » du Centre de recherche éducation formation (CREF) de l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense. Elle a publié en 2006 chez l’Harmattan : « L’informatique a-t-elle un sexe », qui a reçu le prix de l’Académie française des sciences morales et politiques.

Web (site officiel, twitter, etc.)

Autres publications


Sources

La disparition des filles dans les études d’informatique
par Isabelle Collet

Parmi les études scientifique et tech-nique, l’évolution de la discipline informatique attire l’attention car la part des femmes y est en régression depuis la fin des années 1980. Pour tenter de comprendre les raisons de ce recul singulier, cet article s’appuie sur deux recherches : une thèse en sciences de l’éducation en cours et une enquête qui s’inscrit dans le cadre des missions de recherche commandées par le Service des droits des femmes et de l’égalité. Nous regarderons comment la population des informaticiennes a évolué au cours du temps, puis comment la perception de l’informaticien et de l’ordinateur s’est modifiée au cours de la décennie 1990. Si le modèle du hacker est aussi ancien que l’invention des premiers ordinateurs, il est devenu prégnant sur les représentations du métier d’informaticien avec la généralisation du micro-ordinateur. Avant les années 1990, tant que l’informatique est perçue comme un métier technique du tertiaire, les femmes peuvent y entrer relativement nombreuses. Mais avec la généralisation du micro-ordinateur, le modèle du hacker se diffuse auprès du public. Ce modèle, culturellement familier aux garçons, possiblement désirable, activant les fantasmes de pouvoir dans lesquels les garçons sont éduqués, est devenu hostile aux filles. Elles désertent alors les études d’informatique.

URL Carrefours de l'éducation 2004/1 (n° 17) Armand Colin

S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF