Digital Society Forum Digital Society Forum

Comment le numérique recompose-t-il l’organisation du travail ?

Devant la profusion d’outils technologiques, le travailleur connecté n’a jamais été autant accompagné, poussé à toujours plus d’efficacité, de rapidité et d’interactions sans cesse renouvelées. Ces innovations, quoique matérielles, ont bien sûr un impact sur l’organisation même du travail.

À l’heure de l’entreprise numérique, c’est une hiérarchie implicite qui est ébranlée. La jeunesse actuelle, les « digital natives » qu’on aime à convoquer, seraient plus au fait des dernières trouvailles technologiques, plus connectés, plus innovants. Ainsi, on considère désormais que les jeunes comme les aînés ont des choses à apporter et à s'apporter : à la nouvelle génération la transmission de la culture numérique et ses nouvelles « manières de faire » et à la génération en place le transfert de ce que l'on apprend sur le temps long, la connaissance du métier et de l'entreprise.

La tâche n’est pas simple. Par essence, une technologie en remplace une autre, et le tourbillon de l’innovation entraîne une obsolescence des outils numériques. Certains résistent ! Comme le fameux PowerPoint, qui, s’il est mondialement utilisé, n’est pourtant pas exempt d’inconvénients. On associe également l’essor du numérique à un affaiblissement des liens sociaux, sans souligner que si le rapport au travail à l’ère numérique a muté, il ne s’est pas soldé par un égoïsme professionnel. Une chercheur parle notamment de « nomadisme coopératif » pour qualifier l’organisation du travail des jeunes entreprises. Ce phénomène se caractérise par l’enchainement des projets, un travail en réseau, une hiérarchie souple et un engagement fort des participants dans chaque projet. Les Tic sont donc vecteur de nouvelles manières de travailler ensemble.

Des « collecticiels », c’est-à-dire des logiciels aidant le travail coopératif, ont été créés pour accompagner ces mutations. Ils remettent d’autant plus en question un duo fermement ancré dans l’histoire du travail : l’unité de temps et de lieu. Le travailleur connecté travaille n’importe où et n’importe quand. Chez lui, dans des espaces de co-working mais surtout, et nous voilà face à un concept qui tend à se développer, dans des tiers-lieux. Ces nouveaux espaces, où l’innovation technologique et la coopération entre travailleurs sont rois, apparaissent comme les hérauts de ces mutations. 

Mutation du management et nouvelles organisations de travail
Depuis les années 80, l'organisation des entreprises et le management a constamment et rapidement évolué : d'un côté, la gestion des salariés s'est fortement individualisée, avec des évaluations personnelles et des systèmes de rémunération individuels basés sur des objectifs personnalisés ; d'un autre côté, de nouveaux modes d'organisation devant répondre à l’accélération des temps de production ont vu le jour. C'est notamment le cas du management en mode projet.

Quel est l'effet du numérique sur les métiers et les compétences ?
Alors qu'il est en train de modifier en profondeur l’économie et le monde du travail de façon générale, le numérique accompagne des modifications profondes et rapides des métiers. Comme l'indique Bernard Benhamou, le délégué aux usages de l'internet au ministère de l'Enseignement et de la Recherche, « le numérique qui était présent dans la plupart des structures des entreprises est en train de modifier le cœur de métier de ces dernières. »

Jeunes au travail : le mythe de l’opposition entre les âges
Si l'on s'en tient à la littérature managériale et à ses échos dans la presse, l'entreprise serait devenue récemment un lieu d'affrontement entre les moins de 30 ans et les plus de 45 ans. Pire encore, le numérique serait en grande partie responsable de cette fracture qui rendrait les jeunes un peu trop individualistes et prenant trop de distance avec l'entreprise tandis que leurs aînés seraient complètement perdus devant un clavier et une souris. Heureusement, les choses sont un peu plus complexes que ça.

Qui transmet quoi dans l'entreprise numérique ?
Récemment, dans les discours politiques, on entendait parler de « contrat de génération », dispositif visant à ce que les seniors transmettent leur savoir aux plus jeunes. Or, ce modèle tend de plus en plus à s'inverser. Ou plutôt à s'équilibrer ; certaines entreprises faisant le pari de l'alliance des générations pour améliorer leur production.

Les nouveaux travailleurs sont hors les murs.
Alors que les outils connectés mobiles se multiplient et que la tertiarisation des activités se développe, on assiste à l’essor du travail « hors les murs ». Cette « déspatialisation » est pourtant à nuancer.

Travailler ensemble en étant éloignés
On associe l’essor du numérique à un affaiblissement des liens sociaux. Pourtant, dans certaines entreprises, celui-ci peut également être le vecteur de nouvelles manières de travailler. En coopération.

Les « tiers-lieux », nouveaux espaces de travail collaboratifs
Notion introduite en 1989 par le sociologue américain Ray Oldenburg pour désigner des lieux ne relevant ni du domicile ni du travail (cafés, librairies, bars), les tiers-lieux permettent des rencontres dans un cadre convivial et accessible, créateur de liens. Par extension, le terme de « tiers-lieux de travail » renvoie aux nouvelles alternatives d’espaces de travail.

Et si un simple document pouvait matérialiser l'immatériel ?
Alors que le lieu et le temps de travail deviennent plus flous, c'est aussi la matérialité même du travail qui est atteinte par les transformations liées au numérique. Comment encadrer et évaluer un travail devenu de plus en plus abstrait, fait de pratiques de traitement de l'information difficilement mesurables ?

PowerPoint rend-t-il idiot ?
Réunions, présentations, conférences : PowerPoint est devenu un élément quasi obligatoire du discours, au point que son utilisation est à présent critiquée. On l’accuse de formater la pensée et de nous rendre idiots. Qu'en est-il vraiment ?



Les commentaires

Pour réagir à cet article, je me connecte Je m’inscris

Daniel Mon
Daniel Mon 12/01/2016 00:01:21

super merci


S’inscrire et participer

Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir

DSF